PSG - Thomas Tuchel affiche son optimisme avant le Real (compte-rendu)

Commentaire(s)
PSG - Thomas Tuchel affiche son optimisme avant le Real (compte-rendu)
Tuchel s'est exprimé en conférence de presse 1E JOURNéE LDC

Thomas Tuchel a fait son apparition dans l'auditorium du Parc des Princes ce mardi, à 24 heures du choc face au Real Madrid en Ligue des Champions. Compte-rendu de la conférence de presse.


Comment jouer face à ce Real Madrid ? Garder le ballon ou contrer ?

"Prendre le ballon et jouer, je pense. C'est notre caractère d'être actif. je ne veux pas qu'on joue trop passif. Je veux qu'on reste toujours actifs, qu'on joue agressifs, qu'on joue vite, qu'on prenne le ballon pour trouver les solutions. C'est un match difficile entre le PSG et le Real Madrid. C'est le premier match du groupe, mais ce n'est pas le match qui décide de tout. C'est pour ça que je veux qu'on joue avec du courage, pour gagner et pour donner de l'énergie à nos supporters. C'est le défi et le but de ce match."

Les états de forme de Mauro Icardi et Presnel Kimpembe

"L'état physique de Kim est excellent, il a travaillé depuis 10-12 semaines. Il a travaillé vraiment dur, il est super fit, il peut jouer si on pense que c'est nécessaire. Il peut jouer, c'est sûr. Ce n'est pas une question de physique pour Kimpembe .Pour Mauro, c'est différent, je ne sais pas exactement dans quel état physique il est et combien de minutes il peut jouer. Peut-être que l'on va essayer demain, qu'il commence ou que Choupo-Moting commence, ou même les deux ensemble. On doit trouver des solutions et j'ai confiance en mes joueurs, je suis convaincu que nous serons une équipe forte sur le terrain."

Un match spécial pour Keylor Navas

"Il a été un gardien du Real pour beaucoup de saisons. Il a réussi beaucoup avec cette équipe. La position de gardien dans le foot est spéciale, le gardien doit gérer des erreurs tout seul, ils ont des règles particulières, on doit être très très fort mentalement et si tu es gardien pour le Real Madrid c'est encore plus difficile. Il a fait ça pendant beaucoup d'années. Je suis très content avec lui, il est là avec sa qualité, sa personnalité. C'est un gars très très calme, avec le sourire, très fort dans le but. J'aime beaucoup quand il est là avec son énergie."

De la sérénité dans le rang parisien

"Nous sommes calmes, c'est clair qu'on a des joueurs qui manquent mais c'est pareil pour le Real. C'est dommage, vraiment dommage mais j'ai confiance en mes joueurs, je suis convaincu qu'on aura un bon effectif sur le terrain demain qui est capable de trouver une bonne performance de l'équipe. C'est nécessaire pour faire peur au Real Madrid. L'état d'esprit est bien, on a gagné 5 matchs, 4 matchs sans encaisser de buts. Il y a des détails qui nous donnent beaucoup de confiance, qui montrent que nous sommes capable de gagner sans encaisser de buts. On est sérieux dans le détail, je suis patient et ça va s'améliorer. J'en suis convaincu. joue sérieux dans le détail. A ce moment-là, c'est dommage d'avoir des blessés mais on donne notre mieux. Je suis très optimiste".

Son avis sur le cas Neymar

"Entre moi et Neymar, toutes les choses sont claires, le mercato est fini. C'est notre joueur. Il est notre joueur, ce n'a jamais été une problème entre moi et mon joueur."

Ce qu'il attend demain de son équipe.

"C'est un défi de faire mieux que l'an dernier car on a joué dans un groupe très très fort avec Naples et Liverpool. C'était beaucoup de pression, contre Liverpool ici, à Belgrade, à Manchester. L'état d'esprit, la mentalité, c'était extraordinaire. Le deuxième match contre Manchester était comme ça, mais c'est le sport. C'est toujours une mentalité de continuer, d'apprendre d'une défaite. J'ai accepté ça. C'était une phase très longue et très dure après cette défaite contre Man United. C'était une phase dont nous sommes pas du tout satisfait. Dans certains points, c'est aussi nécessaire d'oublier, de regarder en avant."

Le Real, un match spécial...

"C'est le premier match dans ce groupe, ce n'est pas décisif mais c'est spécial car c'est le Real. Le Real est vraiment particulier dans cette compétition. C'est un grand grand défi, mais c'est une grande occasion de montrer que nous sommes capables de montrer une grande performance de l'équipe. Nous sommes prêts pour ça, c'est le moment de regarder en avant."

Les objectifs pour la Ligue des Champions

"On a jamais fait de discussions avec le Président. Mon but pour cette Ligue des champions est clair : on veut gagner demain. On peut seulement faire match après match. Je ne connais pas un autre style dans le sport, pour la LDC. Demain on va voir si nous sommes capables. C'est le seul but. Donner toute notre concentration, l'énergie pendant le match, la mi-temps, pour combattre pendant 90 minutes avec nos supporters."