PSG - Draxler forfait, Guedes pisté, Jesé fixé... Unai Emery a répondu à la presse (compte-rendu)

Commentaire(s)

Mardi soir, à 21 heures, le Paris Saint-Germain affrontera les Girondins de Bordeaux, dans le cadre des demi-finales de la Coupe de la Ligue. À la veille de cette affiche décisive, Unai Emery, l'entraîneur parisien, a fait face aux médias en ce début d'après-midi. Une conférence de presse à retrouver en intégralité ci-dessous.

Merci de nous avoir suivis...

Unai Emery quitte la salle de presse, ce live-commenté est terminé. Merci à vous de l'avoir suivi et à bientôt pour de nouveaux lives sur MadeInFOOT.com !

Adrien Rabiot, titulaire demain à la place de Thiago Motta ?

Unai Emery : "Le poste de sentinelle est spécifique. Je pense qu'Adrien Rabiot est capable de bien jouer à ce poste. C'est un très bon joueur. C'est le bon moment de grandir à ce poste. Il a le potentiel pour grandir, à plusieurs postes. En tout cas, c'est une bonne option pour ce poste."

Le point sur Jesé ?

Unai Emery : "J'ai parlé avec mes dirigeants, avec le joueur. Ils connaissent ma position. Jesé doit désormais travailler avec ses agents, ses représentants et le club."

Difficile de préparer Bordeaux en raison de la réception de Monaco ?

Unai Emery : "Le plus important, c'est demain. Nous avons remporté la Coupe de la Ligue à six reprises. Nous tenons à ce trophée. Mais Bordeaux a l'occasion d'aller en finale, ce sera un match compliqué. Mais pour nous c'est un match très important. On est triple tenants du titre, c'est important. Le plus important c'est vraiment demain. Notre responsabilité c'est de jouer le match de demain et le remporter. Les joueurs sont prêts pour cette rencontre et pleinement concentrés. La meilleure préparation pour Monaco est de gagner demain contre Bordeaux."

Le point sur la rumeur Guedes ?

Unai Emery : "Tous les bons joueurs sont capables de signer chez nous. Je crois que c'est un bon joueur, il est polyvalent. Il peut jouer sur les côtés ou dans l'axe. C'est un bon joueur, important à Benfica. On travaille dessus comme sur beaucoup d'autres joueurs."

Angel Di Maria dépassé par Lucas et Draxler ?

Unai Emery : "Je déciderai d'ici demain s'il joue. Mais il est prêt à jouer, mais il a de la concurrence à son poste. S'il est bien, il va jouer, c'est certain. Il a fait une bonne rentrée à Nantes, à gauche. Il est prêt pour jouer à gauche. Comme Christopher Nkunku."

Le renouveau du PSG ?

Unai Emery : "L'équipe progresse, au niveau de la confiance et de sa mentalité. Nous avons encore besoin de nous améliorer, dans les petits détails, pour avoir plus de constance. La saison et le championnat sont longs et durs. Il faut être exigeant. La progression passe vraiment par l'exigence et la concurrence. On va continuer sur cet axe de travail pour arriver au niveau que nous voulons. On a compris qu'il fallait jouer plus ensemble, on a progressé mentalement. La concurrence nous aide aussi."

 

 

La première de Lo Celso ?

Unai Emery : "Je suis content de lui, il travaille bien tous les jours à l'entraînement. Demain, c'est un match très important. Nous verrons mais je suis content de ce qu'il fait au quotidien."

L'état de l'effectif ?

Unai Emery : "Les joueurs indisponibles sont Serge Aurier (Coupe d'Afrique des Nations), Grzegorz Krychowiak (travail avec le kiné), Thiago Motta (suspension), Javier Pastore, Jesé, Jean-Kévin Augustin (douleurs) et Julian Draxler, touché à Nantes et qui ne s'est pas entraîné avec l'équipe."

Le contexte

Mardi soir, à 21 heures, le Paris Saint-Germain affrontera les Girondins de Bordeaux, dans le cadre des demi-finales de la Coupe de la Ligue. À la veille de cette affiche, Unai Emery, l'entraîneur parisien, fera face aux médias en ce début d'après-midi, dès 13h30. Une conférence de presse à suivre en intégralité et en direct-commenté sur notre antenne.