PSG - Unai Emery répond à la presse avant Dijon (compte-rendu)


Retrouvez le compte-rendu de la conférence de presse d'Unai Emery.

Unai Emery quitte la salle de presse

Merci à tous de nous avoir suivi, à très vite sur les antennes de MadeInFOOT !

Des éloges sur le jeu de Dijon

Emery : "Dijon a beaucoup de mérite, comment ils sont montés de L2 à la L1. L'équipe joue très bien au football, ça joue avec des combinaisons, des bons joueurs de ballons comme Sammaritano ou Kwon. Il a fait de grands matchs en première partie de saison. Demain, Dijon jouera avec cette personnalité, ils aiment jouer avec le ballon. C'est bon pour le spectacle. Quand je vois Dijon, j'aime comment joue cette équipe."

Comment les défenses adverses préparent une confrontation contre Neymar ?

Emery : "Neymar est un joueur qui fait beaucoup de différence sur le terrain. Il est venu en France pour faire du PSG une équipe encore plus grande. On a besoin de tout le monde, tous ceux qui sont contents d'avoir un joueur comme lui. C'est un joueur important pour les défenseurs adverses. Il y a beaucoup de marquages contre lui. Les entraîneurs doivent préparer des joueurs à défendre sur lui. En Espagne, c'était pareil. Quand tu prépares un match contre un joueur comme lui, on travaille pour l'arrêter, et éviter qu'il fasse des différences. Toutes les choses sont positives, c'est normal tout le marquage sur Neymar". 

Giovani Lo Celso impressionne toujours Emery

Emery : "Giovani est arrivé il y a tout juste un an. Je suis très content de son année. Quand il n'est pas entré dans le groupe, il travaillait avec humilité pour y entrer. C'est lui qui l'a gagné avec le travail, c'est une bonne chose pour tous. Il a travaillé avec nous pour devenir une sentinelle. Quand il joue à ce poste, il a joué très bien. Contre le Real, je ne sais pas encore qui jouera. Mais il a la confiance, la stabilité..."

Emery juge Aulas

Emery : "Aulas ? Je le connais car je le vois à la télévision. C'est un président qui a donné beaucoup à Lyon, l'histoire, les dernières années, les championnats... Je crois que c'est un bon président pour Lyon, un bon président pour faire plus grand l'OL en France et en Europe. C'est bien une personne qui aime le football comme lui. C'est important". 

Comment bien préparer le Real Madrid

Emery : "La préparation pour Madrid est à chaque match. Il faut penser à chaque match, et on doit construire les choses qu'on doit améliorer dans l'équipe."

Le dribble de Neymar qui fait le buzz

Emery : "Neymar profite de chaque minute, chaque entraînement, chaque match pour dribbler. Les images qui peuvent sortir de lui sont aimées des supporters. S'il est content, il joue bien, il est impliqué. C'est pour tout le monde, pas seulement pour Neymar. Il montre à chaque entraînement les capacités et son talent. Il se prépare pour les matchs. S'il est prêt demain pour jouer, les supporters seront dans le stade pour le voir". 

Les minutes jouées par Verratti et Rabiot

Emery : "Nous voulons jouer tous les matchs pour gagner, avec les meilleurs performances et les meilleurs joueurs. La meilleure préparation pour Madrid c'est d'être compétitif à tous les matchs. On va arriver très vite sur le match. Adrien et Marco jouent beaucoup de minutes, mais ils sont capables de jouer de nombreux matchs et de maintenir le rythme."

Le soucis aux côtes de Neymar

Emery : "Je ne suis pas docteur. Je ne sais pas dire exactement où est la douleur. C'est un coup qu'il a reçu, et c'est un coup qui doit s'effacer au bout d'une semaine ou deux. Il est bon sans contact, mais si il prend un contact la douleur revient."

Kurzawa ou Berchiche, Emery ne parvient pas à choisir...

Emery : "C'est important de maintenir le rythme et la confiance de tous les joueurs. C'est difficile de maintenir ce même rythme lorsque tu joues 3 matchs par semaine. Je suis content du travail de Yuri, mais aussi des performances de Layvin. On cherche la performance, il y a beaucoup de chemin à prendre pour les joueurs : dans les entraînements, les matchs..."

Son avis sur le retour de Cavani

Emery : "Je veux la normalité pour les joueurs. Je travaille pur les aider. Edi est entré dimanche, il a fait un bon match pour reprendre". 

Pastore enfin dans le groupe ?

Emery : "Javier a commencé l'entraînement collectif hier. Il a travaillé pour rattraper son retard. On va voir pour demain, c'est une option". 

Son point de vue sur l'arbitrage

Emery : "Pour le spectacle, les joueurs avec un talent spécial doivent jouer pour les dribbles, la percussion avec le ballon. Ils sont plus susceptibles que les autres de subir un tacle, mais la Ligue est consciente qu'on a besoin d'eux. Les arbitres ont des options aujourd'hui pour connaître mieux les joueurs avant les matchs. Ils sont professionnels, et préparent le match. Fekir, Neymar... Il y a d'autres joueurs qui sont spéciaux avec le ballon. Il faut protéger le football, c'est un jeu avec le spectacle."

Neymar devrait être disponible, Motta non

Emery : "Après le match de dimanche, nous avons fait hier un entraînement. Quelques joueurs avaient des douleurs hier. On va voir cet après-midi l'entraînement. Motta n'est pas prêt pour demain, il travaille avec le kiné. Neymar s'est bien entrainé hier, c'était un coup qu'il a reçu. Il aura la douleur pendant plusieurs jours mais il a bien fait l'entraînement. On va voir aujourd'hui. Les autres, pour le moment, on va décidé aujourd'hui comment ils sont. Quelques joueurs ont eu quelques douleurs, c'est normal". 

Le contexte

L'entraîneur Parisien répondra aux questions de la presse à 24 heures de la réception de Dijon au Parc des Princes (21e journée L1)

Bonjour...

Et bienvenue sur le live-commenté de la conférence de presse d'Unai Emery. 

Ligue 1

Paris SG

Dijon FCO

Unai Emery

PSG Emery 21e journée L1