RCL - La Justice saisie suite aux propos à caractère homophobe de supporters Lensois

Commentaire(s)
RCL - La Justice saisie suite aux propos à caractère homophobe de supporters Lensois
Le groupe de supporters des Red Tigers risque gros.

Les cris racistes entendus dans les travées du stade Gaston-Gérard de Dijon vendredi à l'encontre de l'Amiénois Prince Gouano ont, à juste titre, fait couler beaucoup d'encre. Le comportement de certains supporters du RC Lens, le même soir à l'occasion du match entre le Racing et Valenciennes, pourrait lui aussi alimenter la polémique dans les prochains jours. Et pour cause, le meneur du groupe des Red Tigers aurait fait partir dans le kop des ultras Lensois un chant qualifiant les voisins Nordistes de "pédés", ce qui a provoqué la colère du collectif Rouge-Direct. "Il ne peut pas y avoir deux poids deux mesures", estime Julien Pontes, co-fondateur et porte-parole de Rouge Direct, dans L'Equipe. "La présidente de la LFP a annoncé que la Ligue déposait plainte contre l'auteur des faits de racisme lors de Dijon-Amiens, elle doit en faire de même contre le capo des Red Tigers pour ces chants lors de Lens-Valenciennes. Au regard de la loi, ce sont deux discriminations qui doivent être traitées de la même manière." Le dossier devrait passer entre les mains de la Commission de Discipline de la Ligue ce mercredi.

De son côté, le préfet du Pas-de-Calais Fabien Sudry a annoncé avoir saisi la Justice après avoir découvert que ce chant avait été filmé et relayé sur les réseaux sociaux. Il "condamne avec la plus grande fermeté de tels propos indignes et discriminatoires, qui portent atteinte aux valeurs du sport et de notre pays".

Commentaire(s)