Real Madrid - Karim Benzema savoure son nouveau rôle depuis le départ de CR7

Commentaire(s)
Real Madrid - Karim Benzema savoure son nouveau rôle depuis le départ de CR7
Le départ de Ronaldo a offert de nouvelles libertés à Benzema.

Même si son association avec le portugais a fait les beaux jours du Real, Karim Benzema est loin de pleurer le départ de Cristiano Ronaldo. Au contraire, il estime qu'il lui permet de s'affirmer à la pointe de l'attaque madrilène.

Alors qu'il reste trois mois de compétition, Karim Benzema en est déjà à vingt buts inscrits toutes compétitions confondues avec le Real Madrid (en 40 matchs). C'est près de deux fois plus qu'en 2017-2018, où il n'avait fait trembler les filets qu'à douze reprises (en 47 matchs). La traduction statistique d'un changement de statut pour le français au sein de l'attaque merengue, dépourvue de l'omnipotent Cristiano Ronaldo depuis son départ à la Juventus Turin à l'été 2018.

"Avant, il y avait un mec qui mettait plus de cinquante buts par saison et moi, j'étais dans un rôle de passeur", décrypte Benzema dans les colonnes de France Football, ce mardi. L'ancien Lyonnais n'hésite pas à admettre qu'il jouait "en fonction de Cristiano", voire même pour lui : "on formait un bon duo. Je le cherchais sans cesse avec pour objectif de l'aider à inscrire encore plus de buts." Mais cette époque est révolue et ce n'est pas pour lui déplaire. "Maintenant, c'est moi le leader de l'attaque. C'est à moi de faire la différence. Je suis très heureux car je peux jouer mon vrai football."

En plus d'assumer de nouvelles responsabilités sur le terrain, Benzema (31 ans) se plaît aussi à partager son expérience auprès de ses jeunes coéquipiers. "C'est important. Les jeunes me font penser à moi à mes débuts à Lyon", confie-t-il. "Je le vois par exemple avec Vinicius, qui n'a que dix-huit ans. Parfois je lui demande des trucs et après, je me dis : 'Attends, il a dix-huit ans, vas-y mollo. Souviens-toi comment tu étais à cet âge...' Mais je lui parle comme ça parce que je sais qu'il peut le faire. Il est très fort." Il a pu le constater en profitant de l'offrande du brésilien sur la pelouse de l'Ajax Amsterdam (victoire 1-2 en 8e de finale aller de la C1), il y a deux semaines.

Commentaire(s)