Real Madrid - Zidane raconte son enfance et son rêve de devenir footballeur

Commentaire(s)
Real Madrid - Zidane raconte son enfance et son rêve de devenir footballeur
Zidane a réalisé son rêve.

Dès sa plus tendre enfance, Zinedine Zidane a toujours su qu'il voulait faire de sa passion, le football, son métier. L'ancien international français a évoqué l'époque où écrire son nom dans l'histoire de ce sport n'était encore qu'un rêve.

Dans des propos tenus pour le site OTRO, Zinedine Zidane est revenu sur son enfance et son rêve de devenir footballeur. Ce rêve, la légende du football français l'a conquis en partie grâce à l'approbation de ses parents de le laisser jouer au football, malgré des résultats scolaires peu flamboyants : "Mon unique souhait était de jouer au football et j'avais des difficultés à l'école. Mes parents ne m'ont jamais grondé mais je savais que mon attitude n'était pas idéale. Ainsi, ils m'ont dit un jour : 'nous savons que tu as quelque chose en tête, alors fais ce que tu veux'. Une fois que j'ai eu l'autorisation de mon père et de ma mère, j'ai tout donné pour ce que je voulais. En arrivant à Cannes, j'ai vu les joueurs s'entraîner et je me suis dit : 'je veux me consacrer à ça'."

Zizou a poursuivi en expliquant que dès ce jour-là, il a travaillé sans relâche pour atteindre le sommet : "A partir de ce moment, je me suis battu pour devenir le meilleur. Je me reposais bien, je ne faisais pas l'idiot dans les bars, je buvais de l'eau et je m'étirais beaucoup. J'ai donné tout ce que j'ai pu pour devenir le meilleur joueur, je devais le faire à n'importe quel prix. C'était comme ça que je pouvais rendre mes parents heureux et fiers", puis de comparer cette époque à aujourd'hui : "A cette époque, pour te faire remarquer tu devais être bon, pas comme aujourd'hui. Premièrement, tu devais prouver que tu étais différent des autres parce qu'il y avait un nombre limité de joueurs, un ou deux par équipe. Plus maintenant. Aujourd'hui tout a évolué et tout va plus vite. Les joueurs n'ont pas peur de se tromper."

Commentaire(s)