à la une

Reims - Pour David Guion, l'arbitre a été leurré sur le penalty nîmois

David Guion, l'entraîneur du Stade de Reims.
David Guion, l'entraîneur du Stade de Reims. 11E JOURNéE L1

Hier après-midi, à l'occasion de la 11ème journée de Ligue 1, le Stade de Reims s'est incliné à la maison face au Nîmes Olympique (0-1, analyse). Au sortir de cette défaite, la sixième de l'exercice, David Guion, l'entraîneur champenois, avait bien du mal à cacher sa colère concernant le penalty qui a coûté le revers à ses troupes. Pour le tacticien rémois, Zinedine Ferhat "leurre complètement l'arbitre" sur le coup.

À lire aussi : Thomas Foket ne digère pas le pénalty concédé face à Nîmes

"Avant le match, on avait identifié le scénario et le plan de jeu de Nîmes. Mes joueurs n'ont pas été surpris. C'était le schéma typique d'une attaque-défense, dans lequel on n'a pas réussi à trouver l'ouverture. En première période, on a manqué de vitesse, de créativité et de finesse technique. Après le but, le comportement de mes joueurs a été beaucoup plus agressif et, dans les dernières minutes, il y a un arrêt miraculeux du gardien nîmois et les deux barres. C'est un manque de réussite flagrant mais la réussite, elle se provoque. On doit provoquer les choses beaucoup plus tôt et on ne peut pas le faire uniquement en fin de match", a estimé David Guion, et d'ajouter : "À mon sens, le penalty est discutable. Le joueur (Ndlr, Zinedine Ferhat) leurre complètement l'arbitre et c'est très surprenant que l'arbitre ne se déplace pas (Ndlr, pour regarder les images). Perdre est difficile, sur cette action-là, c'est encore plus douloureux".