à la une

Reims - Une lettre ouverte contre l'arbitrage

Commentaire(s)
Reims s'en prend à l'arbitrage
Reims s'en prend à l'arbitrage

Le Stade de Reims ne digère pas les décisions arbitrales litigieuses d'hier soir, lors du match nul entre Amiens et Reims (1-1). Les Rémois auraient pu hériter de deux pénaltys en leur faveur et l'arbitre de la rencontre s'est attiré les foudres de David Guion, en conférence de presse d'après-match. Mais les Champenois n'ont pas avalé la pilule ce matin. En effet, sur Twitter, le compte du SDR a publié une lettre ouverte à l'intention des arbitres. Profitant de la bonne année, le club rémois a tourné en dérision les dernières décisions à son encontre.

"Monsieur Garibian, Mesdames et Messieurs les arbitres, peu aVARe en bons voeux et pour enfin lancer 2020 sur de bonnes bases, le Stade de Reims vous souhaite une heureuse année ! Q'uelle soit aussi vive qu'une manchette d'Arturo Calabresi sur Moussa Doumbia dans la surface picarde, aussi distinguée qu'un amorti des deux mains de Keita Baldé avant un doublé en Coupe de France et pleine d'émotions fortes à l'image d'une nomination d'un arbitre à Nîmes, de retour aux Costières un mois après une expérience rugissante... 2020 s'ouvre à nous, mettons ce début d'année dans les (vos) cartons, refermons-les et faisons désormais le voeu commun d'une relation limpide et d'une confiance mutuelle retrouvée. Vive le libre arbitre !" est-il écrit.