Rennes

Rennes - Antonetti "persiste et signe"

Rennes - Antonetti 'persiste et signe'

Furieux à l'issue du match entre Nice et Rennes, Frédéric Antonetti s'était insurger sur les niçois les traitant même de tricheur. En réponse à ses critiques, l'OGC Nice avait violemment riposté sur son site officiel. L'entraineur breton s'est de nouveau exprimé ce mercredi dans la presse pour réaffirmer ses propos sur les joueur niçois refusant de répondre aux attaques des dirigeants niçois.

«Pour en revenir à mon analyse du match de Nice, je persiste et je signe. Je n’enlève aucun mot, a déclaré calmement jeudi midi l’entraîneur soutenu par son club dès mercredi soir. J’ai analysé le match tel qu’il était lors des cinquante-trois premières minutes. Il y a eu des faits de jeu, des simulations. L’arbitre (M. Rainville) s’est laissé abuser et cela a été l’une des explications de notre défaite. Les Niçois ou plutôt les dirigeants de Nice – je tiens à faire la différence – ont voulu déplacer le débat sur mon compte avec des attaques très très basses. Je n’y répondrai pas. Les faits sont là et parfois cruels. D’après tout ce que j’ai vu, lu et entendu, les faits sont incontestables et incontestés par les observateurs du football. A la place des Niçois, j’aurais fait profil bas car c’est nous qui sommes les lésés dans l’histoire.»

Catégorie : 

Rennes

infos suivante & précédente
Réagissez à cet article
A découvrir

scan infos Foot

1 2 3 4 5

sondage foot

Sondage foot : L1 - Que doit-on retenir de la trente-troisième journée de Ligue 1 ?

L1 - Que doit-on retenir de la trente-troisième journée de Ligue 1 ?

Lyon gâche la fête du PSG et se rapproche des places européennes

Monaco l'emporte à Rennes et conforte sa deuxième place

Le LOSC sort vainqueur du derby du Nord et distance encore les Verts

L'ASSE perd encore deux points à Reims et voit le podium s'éloigner

L'OM gagne à Montpellier et se relance dans la course à l'Europe

Bordeaux n'a plus rien à jouer après le nul concédé à Ajaccio

Consultez les réactions