Rennes - Clément Grenier sort du silence et livre sa version des faits !

Commentaire(s)
Rennes - Clément Grenier sort du silence et livre sa version des faits !
Clément Grenier est sous contrat au Stade Rennais FC jusqu'au 30 juin 2021.

Le sujet Clément Grenier a le vent en poupe en ce jeudi 31 octobre... Après Julien Stéphan qui s'est exprimé sur ce dossier en conférence de presse, c'est au tour du principal intéressé de sortir de son silence pour livrer sa version des faits.

Depuis deux rencontres, Clément Grenier observe le Stade Rennais de loin, en tribunes. La faute à des prestations jugées décevantes, que l'ancien milieu de terrain de l'Olympique Lyonnais (28 ans, 9 matches en Ligue 1 cette saison, 1 but) reconnaît volontiers. "C'est assez simple, c'est un choix sportif comme l'a dit le coach, comme il me l'a dit aussi", a reconnu le joueur sur les ondes de RMC Sport, et d'étayer ses propos : "Effectivement je suis un peu moins bien, mais collectivement c'était aussi le cas. C'est un choix qu'il faut accepter. C'est le sport de haut niveau et tout sport de haut niveau nécessite des performances. J'ai accepté, même si ce n'est pas toujours évident", a-t-il poursuivi.

À lire aussi : Stéphan justifie la mise à l'écart de Grenier

Concernant son supposé individualisme, mis en cause par certains de ses partenaires chez les Rouge-et-Noir, le natif d'Annonay n'a pas voulu polémiquer mais a tenu à apporter son ressenti : "On en a fait un peu un débat, je suis assez surpris de ce que j'ai pu lire dans la presse. Oui, j'ai du caractère mais je m'entends très bien avec tout le monde", a-t-il assuré à nos confrères. "Tout s'est bien passé aussi la saison dernière. Je suis dans un bon état d'esprit, mais par moments, ça fait aussi du bien d'être piqué et titillé", a-t-il ensuite estimé, et de rappeler qu'il est un "compétiteur", toujours "à fond derrière l'équipe."

Dans une mauvaise passe, le numéro 8 du club breton sait pertinemment que son salut passera par le travail. Charge à lui d'inverser la tendance et de convaincre, de nouveau, et pour de bon, son entraîneur : "Je sais ce que l'entraîneur attend de moi, d'être un leader sur et en dehors du terrain. Le terrain me manque, la seule réponse qu'un joueur doit donner, c'est sur le terrain. Je suis pressé d'apporter ma pierre à l'édifice. J'essaye de montrer à l'entraîneur que j'ai compris son message", a-t-il affirmé, et de conclure sans équivoque : "Je redouble d'efforts." Seront-ils payants ? Réponse dans les prochaines heures...