Rennes - Julien Stéphan revient sur ses débuts au haut-niveau

Commentaire(s)
Rennes - Julien Stéphan revient sur ses débuts au haut-niveau
Julien Stéphan connaît sa première expérience au haut niveau avec Rennes. RENNES STéPHAN

Le 3 décembre dernier, Julien Stéphan (38 ans) était nommé à la tête du Stade Rennais en remplacement de Sabri Lamouchi. Jusqu'alors entraîneur de la réserve rennaise (National 3), le néo-entraîneur au haut niveau a été projeté dans le grand bain du jour au lendemain. Une opportunité qu'il n'a pas hésité à saisir une seule seconde lorsque le poste lui a été proposé : "On fonce, car le président est convaincant à ce moment-là. Ça me donne l'occasion de le remercier car il prend le pari d'un très jeune coach qui n'a jamais exercé à ce niveau. Il prend un risque et me convainc tout de suite que je suis la bonne personne, qu'il faut que j'y aille."

Inconnu pour la majorité du grand public, Stéphan devait d'abord convaincre les joueurs du groupe pro de sa légitimité en tant qu'entraîneur de l'équipe fanion : "Bien évidemment, quand on arrive on est en quête de crédibilité, il faut gagner la confiance des joueurs. Mais quand on est coach, c'est un travail quotidien, il faut être juste et bon avec les joueurs pour qu'ils aient la sensation que ce que tu leur donnes puisse leur permettre d'avancer et de progresser". Fils de Guy Stéphan, adjoint de Didier Deschamps, il explique qu'il a construit son propre parcours au delà de "l'étiquette" que représente son nom. "Mon père, mes parents, m'ont inculqué des valeurs très fortes. Après, je ne me suis pas du tout engagé dans ce métier pour faire comme mon père. J'ai toujours cherché à me détacher de cette étiquette qu'on pouvait me mettre par rapport à mon nom". Des débuts réussis pour Julien Stéphan avec un bilan de 4 victoires et 1 défaite en Ligue 1 depuis sa nomination.