Facebook Twitter Google+

Portugal - Climat de terreur au Sporting !

Le Sporting plongé dans la terreur
Portugal - Climat de terreur au Sporting !

Quelques semaines seulement après une grève des joueurs contre leur Président, le Sporting Portugal a vécu "le jour le plus noir de son histoire", selon A Bola. Hier, au centre d'entrainement des Leos, une cinquantaine de "supporters" cagoulés a débarqué pour en découdre avec les joueurs et les dirigeants. Résultat : Bas Dost, le meilleur buteur du SCP, a reçu de nombreux coups au visage, suffisant pour lui faire une entaille sur le haut du crâne. Ce n'est pas tout puisque la bande a mis sans dessus-dessous les vestiaires, déclenché les alarmes incendie grâce à des fumigènes ou attaqué le personnel du club à coup de ceintures. En plus du Batave, Marcos Acuna et Josip Misic ont, eux aussi, reçu des coups selon les médias portugais, tout comme l'entraîneur Jorge Jesus (63 ans) qui aurait été victime d'un coup de tête.

Alors que le Sporting a une finale de coupe du Portugal à jouer ce dimanche, la "Terreur" règne comme le souligne O Jogo en une ce mercredi. Hier soir, l'entraîneur était d'ailleurs au poste de police de Montijo pour déposer une plainte pour agression, comme certains de ses hommes. "Ce n'est pas une affaire sportive mais une affaire de police" explique de son côté le sulfureux président Bruno de Carvalho dans une conférence de presse lunaire. "Demain est un autre jour. Nous devons nous habituer au fait que le crime fait aussi partie du quotidien. Il doit être puni au bon endroit, au bon moment". Hier soir, d'autres groupes de supporters se sont mobilisés pour apporter leur soutien aux joueurs et dirigeants, mais certains Vert-et-Blanc voudraient déjà quitter la capitale à la fin de la saison.

Sporting

Publié par ,

Liga

Sporting CP Lisbonne