Strasbourg - Thierry Laurey et le "fantasme des journalistes"

Commentaire(s)
Strasbourg - Thierry Laurey et le 'fantasme des journalistes'
Thierry Laurey maintient ses hommes sous pression.

Le Racing a beau avoir enchaîné avec une victoire fleuve sur Reims (4-0), puis deux matchs nul contre Paris (2-2) et Guingamp (3-3), Thierry Laurey et les Strasbourgeois sont taxés d'avoir cédé à une forme de décompression depuis leur sacre en finale de la Coupe de la Ligue, le 30 mars dernier face à l'EAG. Une ineptie pour l'entraîneur Alsacien. "C'est un peu un fantasme de journaliste de croire que notre championnat est terminé parce qu'il reste six matches et qu'on a gagné la Coupe de la Ligue. Ces dernières rencontres aident aussi à préparer la saison prochaine", a-t-il assuré en conférence de presse, alors que son équipe pointe à la 9e place au classement. "Je ne comprends pas qu'on puisse me dire qu'on va finir en roue libre. Reims, Paris, Guingamp... Ces matches montrent que l'équipe n'a rien lâché. Les garçons sont très concernés et ont envie de finir correctement."

Ce samedi (20h, 33e journée de Ligue 1), c'est au Montpellier-Hérault, une équipe toujours à la lutte pour les places européennes (6e à trois points du top 5), que Laurey et ses hommes vont se frotter. "On va s'attaquer à une équipe performante, qui est bien classée donc qui va venir avec l'idée de prendre des points pour rester dans la course."