à la une

Supercoupe d'Espagne - L'Athletic Bilbao s'adjuge le trophée en battant le FC Barcelone !

La joie des basques
La joie des basques SUPERCOUPE D'ESPAGNE

Au terme d'un match au scénario de folie, l'Athletic Bilbao s'est adjugé la Supercoupe d'Espagne en s'imposant (3-2) face au FC Barcelone en prolongations.

Désillusion pour le FC Barcelone. Alors qu'ils se dirigeaient vers leur premier titre de la saison, les Blaugranas ont concédé l'égalisation à la dernière minute avant de craquer en prolongations face aux Basques. Dans un match plutôt fermé et équilibré, les catalans vont pourtant ouvrir le score par l'intermédiaire de Griezmann. Décalé par Messi côté gauche, Alba centre dans la surface pour l'Argentin qui manque sa reprise. Le ballon revient sur l'attaquant français qui termine du droit (40ème). Le Barça est devant, mais pour longtemps puisque les basques vont égaliser deux petites minutes plus tard. Sur un petit ballon piqué d'Iñaki Williams dans le dos de la défense, De Marcos surgit depuis la droite et place un plat du pied imparable (42ème). Score de parité à la pause. Au retour des vestaires Bilbao pense prendre l'avantage, mais le but de la tête de Raul Garcia est refusé pour un hors-jeu de quelques millimètres (57ème). Les hommes de Marcelino font bonne figure, mais vont concéder un deuxième but de Griezmann. Après un une-deux avec Dembélé, Alba centre au premier poteau où se trouve le n°7 qui termine du gauche. Le FCB reprend les devants et va céder le ballon dans les dernières minutes du match.

Bilbao à l'arrachée

L'Athletic pousse et ça va finir par payer à une minute de la fin de la partie. Sur un coup-franc de Munian, Villalibre se jette devant Lenglet pour envoyer le cuir au fond des filets et arracher les prolongations. Quelques minutes après le coup d'envoie de ces prolongations, Iñaki Williams inscrit le but de la soirée. Trouvé à l'angle de la surface par Munian, l'attaquant espagnol crochète Griezmann et envoie une merveille de frappe enroulée dans la lucarne de Ter Stegen. Ce petit bijou permet à Bilbao de renverser le FC Barcelone, qui finira à 10 après le rouge de Messi pour un coup de poing sur Villalibre, et finalement s'imposer (3-2) pour s'adjuger cette Super Coupe d'Espagne.