TDC - Premier titre de la saison pour le Paris Saint-Germain (2-0) !

Commentaire(s)
TDC - Premier titre de la saison pour le Paris Saint-Germain (2-0) !
Le Paris Saint-Germain a obtenu son premier titre de la saison en disposant de l'EAG lors du Trophée des Champions

Le Paris Saint-Germain tient son premier trophée de la saison 2014-2015. Dominateurs et inspirés, les protégés de Laurent Blanc ont facilement pris le meilleur sur l'En Avant Guingamp (2-0), dans le cadre du traditionnel Trophée des Champions. Sous une chaleur accablante à Pékin, les Champions de France en titre ont rapidement fait la différence par l'intermédiaire de l'inévitable Zlatan Ibrahimovic, auteur d'un doublé. Leur saison est idéalement lancée !

Trophée des Champions, à Pékin
Paris Saint-Germain - En Avant Guingamp : 2-0 (2-0)
Buts : Ibrahimovic (9ème, 20ème s.p.).

Le Paris Saint-Germain est déjà prêt en cette saison 2014 - 2015 ! Malgré la chaleur pesante et un fort taux d'humidité, les Parisiens n'ont laissé aucune chance aux Bretons en ce samedi, prenant très rapidement le contrôle du cuir et l'ascendant dans le jeu. Logiquement, après quelques occasions, les Champions de France en titre prenaient l'avantage. Sur une très belle action collective, Pastore décalait Ibrahimovic à l'entrée de la surface. Peu gêné, le géant suédois faisait une légère feinte de frappe avant de décocher un tir croisé des vingt mètres qui faisait mouche (1-0, 9ème). Sonnés, les Bretons étaient tout proches de couler, mis à mal par le pressing et la qualité technique parisienne. Jacobsen, pour sa première officielle sous le maillot breton, commettait alors la faute sur Bahebeck et concédait le penalty. Ibrahimovic s'en chargeait, d'une frappe puissante du droit à ras de terre (2-0, 20ème). En fin de première période, Guingamp loupait le coche avec un penalty obtenu par Beauvue mais dont la frappe de Yatabaré était arrêtée par Sirigu.

En seconde période, la partie baissait sensiblement de rythme. Les Parisiens se contentant de gérer tranquillement leur avance face à des Bretons plus inspirés mais trop peux dangereux. De surcroît, la fatigue causée par l'étouffante chaleur n'arrangeait rien. Plus rien ne bougeait alors. Le Paris Saint-Germain, avec ce probant succès et malgré de nombreuses absences, lance un message fort aux autres pensionnaires de Ligue 1 : il sera, encore une fois, très difficile d'aller les chercher.

Photos associées