Tottenham/PSG - Lucas Moura aborde ses retrouvailles avec Unai Emery

Commentaire(s)
Tottenham/PSG - Lucas Moura aborde ses retrouvailles avec Unai Emery
Très peu utilisé par Emery, Lucas a quitté le PSG en janvier 2018. PSG ARSENAL LUCAS TOTTENHAM EMERY LUCAS MOURA

Lucas Moura, qui retrouve pour la première fois Unai Emery depuis son départ du PSG, dimanche à l'occasion du choc entre Arsenal et Tottenham, assure ne pas en vouloir à son ancien coach.

Dimanche, le choc de la 14e journée de Premier League mettra aux prises Arsenal et Tottenham, dans un derby de Londres annoncé comme bouillant entre les 5e et 3e du classement. Cette affiche sera aussi l'occasion de retrouvailles entre Lucas Moura et Unai Emery. L'attaquant des Spurs a passé un an et demi sous les ordres du nouveau manager d'Arsenal, lorsque les deux hommes évoluaient ensemble au Paris St-Germain (d'été 2016à décembre 2017).

Une période compliquée pour le brésilien, qui n'avait participé qu'à six matchs toutes compétitions confondues sous le maillot rouge-et-bleu lors de la première partie de saison dernière, avant d'être transféré à Tottenham au cours du mercato hivernal. "J'ai passé l'éponge sur les cinq ou six derniers mois de mon passage au PSG", confie aujourd'hui Lucas, dans des propos retranscrits par Sky Sports. "Je préfère penser aux quatre années que j'ai passées là-bas quand j'y étais vraiment heureux, quand j'y ai gagné tant de trophées."

S'il dissimule une certaine amertume vis-à-vis de cette fin d'aventure en déclin, Lucas n'en veut pas à Emery. "Je respecte toujours les décisions du coach. Je sais que c'était difficile pour lui, parce que c'est compliqué de choisir onze joueurs. Je n'aime pas regarder derrière moi. J'aime regarder devant et anticiper sur ce que je dois faire, ce que je peux gagner. Je n'ai rien contre Unai, je le respecte. C'est vraiment un bon coach", a-t-il assuré. "La dernière année (au PSG) m'a permis d'apprendre et de grandir. Maintenant, je pense être devenu un joueur plus expérimenté, plus fort." Nul doute qu'il aura envie de le prouver, dimanche à l'Emirates Stadium.

Commentaire(s)