Tottenham/PSG - Serge Aurier revient sur l'affaire Périscope

Commentaire(s)
Tottenham/PSG - Serge Aurier revient sur l'affaire Périscope
Aurier revient sur son Périscope

Serge Aurier a fêté un triste anniversaire il y a quelques jours : les quatre ans de son mémorable Périscope avec Mamadou Doucouré, son ami d'enfance. Le latéral ivoirien de 27 ans, titulaire indiscutable au PSG à cette époque, avait critiqué son entraîneur et plusieurs coéquipiers au cours d'une vidéo en direct postée sur les réseaux sociaux. Rapidement, les extraits des passages où il parlait des Parisiens sont devenus viraux et le défenseur de Tottenham en a finalement payé les pots cassés jusqu'à son départ, en 2017.

"C'est comme si une application sortait aujourd'hui. Comme tout le monde, on la découvre, on télécharge, on se met dessus et on ne sait pas ce qu'il se passe. La vidéo, elle a duré plus de deux heures ! Mais les gens en ont pris dix minutes. Même pas ! J'ai même fait des freestyles de rap dedans. Je ne suis même pas concentré parce que je joue à la PlayStation. Lui est sur son ordinateur à jouer à Football Manager et il est connecté sur son téléphone. Je réponds à des questions, je ne calcule même pas. On parlait, on rigolait" se rappelle Aurier chez nos confrères de France Football, avant d'évoquer l'après-Périscope. "J'étais tout seul au milieu d'une foule qui me jetait des pierres. Il n'y avait personne pour me sauver. Il n'y avait que moi. Aujourd'hui, les gens en parlent encore. Moi-même, je me dis que ça ne finira jamais (...) Dans cette équipe, il n'y en avait pas beaucoup qui avaient l'amour du maillot comme moi. L'amour de Paris comme moi. J'étais fier de jouer dans ma ville, fier de l'importance que j'ai commencé à prendre. J'étais tellement content que rien ne pouvait m'arrêter. Le fait que tout ça m'en ait dégoûté, au point de partir, c'est dommage".