UEFA - Fair-play financier : nouvelles sanctions prononcées à l'encontre du Milan


Grosse amende pour le Milan, qui risque toujours une exclusion de coupes d'Europe.
UEFA - Fair-play financier : nouvelles sanctions prononcées à l'encontre du Milan

L'UEFA a communiqué ce vendredi sur les nouvelles sanctions prononcées à l'encontre du Milan pour son non-respect du fair-play financier, notamment une amende sous forme de retenue sur les recettes de la C3.

L'AC Milan aurait pu rêver d'une meilleure semaine. Au lendemain de son élimination de la Ligue Europa dès la phase de poules, une première en compétition européenne depuis la saison 2000-2001, le club lombard a appris ce vendredi les sanctions qui lui ont été infligées par l'UEFA. Et celle-ci n'a fait preuve d'aucune compassion...

Dans le viseur de l'instance du football européen après avoir violé les règles du fair-play financier, les Rossoneri avaient initialement été exclus de cette édition de l'Europa League, avant d'être réintégrés suite à leur appel auprès du Tribunal arbitral du sport. L'UEFA, qui a été invité à revoir ses sanctions, s'est donc prononcée aujourd'hui pour une retenue de 12 millions d'euros sur les recettes tirées de l'Europa League 2018-2019 et une limitation à 21 du nombre de joueurs inscrits aux compétitions européennes pour les saisons 2019-20 et 2020-21.

Deux ans et demi pour atteindre l'équilibre

Le Milan, qui a été repris cet été par le groupe américain Elliott Management, a maintenant un peu plus de deux ans pour se mettre en conformité avec le FPF, sans quoi une potentielle exclusion sera de nouveau d'actualité. "Si le club n'est pas conforme aux règles du fair-play financier au 30 juin 2021, il sera exclu des prochaines compétitions de clubs de l'UEFA pour laquelle il serait qualifié, pour les saisons 2022-23 et 2023-24", précise le communiqué rendu par l'UEFA.

MILAN AC UEFA FAIR-PLAY FINANCIER

AC Milan